mardi 9 juillet 2019

"... à propos d'un éventuel plagiat" !!!

"... un éventuel plagiat"

L'expression est de Jean Moiras, peintre, dont la galerie Christiane Vallé expose actuellement les oeuvres sur le thème "Casanova" au Château de Parentignat en Auvergne.
Le vernissage (28 juin 2019) a révélé de curieuses ressemblances entre les peintures de Moiras et certains de mes travaux, bien antérieurs aux siens. 
Face aux risques évidents d'accusation de plagiat les peintures de Moiras litigieuses (près d'une vingtaine) auraient été retirées des cimaises du château et leurs reproductions effacées du site de la galerie. 
Les affiches, elles aussi, auraient été "décollées" (!) et remplacées par un nouveau tirage.
Quant au brillant et très prestigieux catalogue "Casanova", il n'est plus en vente dans l'exposition mais on ignore quel est son sort !

Monsieur Jean Moiras, lui, ne semble pas très affecté par ce qu'il considère sans doute comme un simple incident. 
Dans un commentaire publié le 1er juillet sur la page Facebook du Château de Parentignat (*), s'adressant à un "Cher Monsieur" dont on ne sait de qui il s'agit, Jean Moiras s'exprime en des termes où l'on cherche en vain l'expression d'un regret. Pire, il s'ingénie à transgresser l'orthographe du nom de son "inspirateur", comme s'il s'y intéressait trop peu pour s'en souvenir.

 "Cher Monsieur, je suis Jean Moiras le peintre et auteur de cette exposition. Je viens de lire les commentaires à propos d'un éventuel plagiat. Pour faire ces toiles sur Casanova j'ai cherché énormément de documentation, chez des peintres et des photographes, dans le film de Losey , moi même j'ai énormément fais de photos et de croquis. L'oeuvre de Monsieur Pajo m'a semblé fort intéressante mais à aucun moment je n'ai recopier bêtement une oeuvre qui ne m'appartiendrait pas. Picasso a fait cela toute sa vie en s'inspirant des autres peintres. De plus j'ai énormément étudié la texture et la subtilité de la touche de Monsieur Pajo et en aucun cas on ne peut confondre les deux. De plus la mise en scène est totalement différente. En partant des photos ou de descriptions littéraires tout peintre donnera une interprétation identique de Casanova avec son tricorne, la bauta et la cape noire. Je pense qu'il n'y a pas de polémique à entretenir et je suis près à rencontrer Monsieur Pajo a lui signifier que son oeuvre me touche, que si sa force m'a inspiré elle n'en est que plus belle. Loin de moi de l'avoir plagié mais si telle est sa pensé, je le prie de bien vouloir m'excuser amis son oeuvre reste unique quant à moi elle n'est qu'une inspiration bien logique. Très cordialement."

(*) A noter : le Château de Parentignat, lui aussi victime de l’indélicatesse de Moiras, n'a supprimé aucun de mes commentaires - pas forcément agréables - posés sur sa page Facebook à propos de cette exposition. Merci.

Ci-dessous et sans ordre chronologique, quelques uns des divers et effarants constats faits sur internet.
(Comme le précise la galerie Vallé, "Jean Moiras est un artiste plein de surprises.")

Cliquez dans les images pour les agrandir

Alors !  Elle est pas belle l'affiche de la prestigieuse expo Moiras Casanova ???                                  .

Double Face Magazine (Hors série été 2019)
Commentaires en images de la photo de titre de l'article publié par Double Face Magazine
L'auteur du blog n'a évidemment rien changé au texte publié par Double Face Magazine (Hors série été 2019)


















Les images des "oeuvres" de Jean Moiras publiées ci-dessous ont été captées sur  https://www.artsy.net/show/galerie-christiane-valle-jean-moiras-casanova avant qu'elles ne soient effacées par crainte d'éventuelles complications juridiques ...
Selon M. David Chabannes, gérant de la Galerie Christiane Vallé, ceci n’est ni plus ni moins qu’une simple erreur : "Mr Moiras est humain et oui il a fait une erreur comme beaucoup d’artiste avant lui. » écrit-il en réponse à une demande d’explication d’un amateur d’art étonné des similitudes constatées.












Les images des toiles de Jean Moiras ont été captées sur la page d'un site en lien avec la galerie Christiane Vallé avant que ne soient retirées toutes les photos de ces oeuvres "inspirées" de mes toiles.

Et pour ceux qui n'en seraient pas convaincus, 
sachez que Jean Moiras est un expert en IMPOSTURE !